Barbara OPSOMER

Comédienne

Est-ce son enfance nomade entre Belgique natale, France et Etats- Unis qui lui a donné le goût des échanges et des aventures ? Difficile de s’astreindre au formatage quand on a comme référence une vie nomade. Sens et émotions en éveil, Barbara ne sait d’abord pas comment canaliser ses envies de liberté. En 2007, l’ado découvre La Môme. La prestation de Marion Cotillard, autant que l’intensité du destin de Piaf, révèle en elle vibrations artistiques et premiers désirs de comédienne et de chanteuse. Adieu les projets d’études et les rêves ordinaires, à dix-huit ans, Barbara part tenter sa chance à Paris sur un coup de tête. Début d’un parcours initiatique où les ambitions résisteront aux désillusions. De petits boulots en castings et figurations sans suite, elle expérimente la dure réalité de la capitale pour les artistes aspirants et sans bagage, avant de réintégre le cocon familial à Annecy. Après deux ans de « retour à la réalité », Barbara rêve toujours de cinéma, de drames et de comédies, qui n'ont pas grand-chose à voir avec ceux de sa vie. Elle continue d’envoyer ses photos de mannequin aux agences parisiennes, telles des bouteilles à la mer. Mais quand l’une d’entre elles lui propose de la référencer, elle n’hésite à surfer de nouveau sur la vague. Fin 2011, lors d'une séance photo à Paris, Barbara fait la connaissance d’une directrice de casting, qui l’oriente vers les cours des Ateliers de l’Ouest dirigés par Steve Kalfa. Dans cette école de théâtre et de comédie, elle apprend à dompter son énergie instinctive, à éveiller un talent multi-facettes et à travailler sa voix, puis son chant. L’année suivante Barbara intègre une agence de comédiens et fait la connaissance du mélodiste Frédéric Château. De cette rencontre naît un désir de collaboration musicale. Frederic Chateau trouve en elle une muse mutine à la voix délicatement voilée et dont la capacité d’incarnation lui inspire une première salve de refrains pop. Se joignent à l’aventure des auteurs atypiques tels que Pierre-Yves Lebert, Xavier Requenna, Thierry Surgeon et l’écrivain David Foenkinos. Batifolant entre doutes, innocence, lucidité cynique, rébellion provocante, pudeur et désenchantement, le premier album à venir de Barbara Opsomer, montre que la chanson française sait se redéfinir avec brio et sans artifices, quand elle est incarnée par une artiste qui assume ses désirs et ses contradictions en toute liberté. En 2013 Barbara tourne Sleepless avec Nicolas Ly, le film de la réalisatrice Régina Démina (production Candid & Young).
FORMATION
2013   Stage Au-delà de l'égo - direction Bruno Delahaye
2013   Formation ACOCA - direction Damien Acoca
2012- 2013 Les Ateliers de L'ouest - direction Steve Kalfa
 
COURT METRAGE
2014   Sleepless de Régina Démina